La convocation devant la commission du titre de séjour est une étape cruciale du processus d’obtention ou de renouvellement du titre de séjour. Nous vous apportons quelques éléments d’explication

La convocation devant la commission du titre de séjour est une étape cruciale du processus d’obtention ou de renouvellement du titre de séjour. Nous vous apportons quelques éléments d’explication

Publié le : 19/09/2019 19 septembre Sept. 2019
La Commission du titre de séjour
 
1/ dans quelles situations la commission du titre de séjour est-elle amenée à intervenir ?
 
Le préfet saisit pour avis la commission du titre de séjour lorsqu'il envisage :
 
  • de refuser de délivrer ou de renouveler l'un des titres mentionnés aux articles  L. 313-11 (carte de séjour temporaire « vie privée et familiale ») L. 314-11 et L. 314-12 (carte de résident valable dix ans délivrée de plein droit) à l'étranger qui remplit effectivement les conditions qui président à leur délivrance.
  • De prendre une décision de retrait de titre de séjour à l’encontre d’un étranger au motif que ce dernier a fait venir son conjoint ou ses enfants en dehors de la procédure du regroupement familial.
  •  De refuser l’admission exceptionnelle au séjour d’un étranger démontrant sa présence en France depuis au moins dix ans
 
Ainsi, dans tous les cas, la commission du titre de séjour n’est saisie que lorsque le préfet envisage de prendre une décision de refus ou de retrait de titre de séjour. Il s’agit donc d’une étape très importante, à ne pas négliger. La réunion devant la commission doit être soigneusement préparée en amont, afin de mettre toutes les chances de son côté pour obtenir un avis favorable. Il est fortement conseillé, pour ces raisons, de se faire assister d’un avocat.
 
2/ comment la commission du titre de séjour est-elle composée ?
 
En vertu de l’article L. 312-1 du Code de l'Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d'Asile, la commission du titre de séjour est composée :
- D'un maire ou de son suppléant
- De deux personnalités qualifiées désignées par le préfet (en général lesdites personnes qualifiées sont issues des forces de l’ordre d’une part, et du secteur associatif d’autre part)
 
Le président de la commission du titre de séjour est désigné, parmi ses membres, par le préfet.
 
Le chef du service des étrangers de la préfecture, ou son représentant, assure les fonctions de rapporteur auprès de la commission. Il ne prend toutefois pas part à sa délibération.
 
3/ Comment se déroule concrètement la commission du titre de séjour ?
 
La préfecture adresse une convocation par voie postale, au moins quinze jours avant. Cette convocation mentionne bien entendu les date et heure de l’audience devant la commission, mais également les droits de l’étranger concerné, notamment le fait d’être assisté par la personne de son choix ou un avocat. Il est possible de solliciter le bénéfice de l’aide juridictionnelle d’une part, et l’assistance d’un interprète.
 
Le jour de la commission, le représentant de la préfecture présentera son rapport, c’est-à-dire qu’il exposera la situation de l’étranger convoqué du point de vue de l’administration préfectorale, en précisant les raisons pour lesquelles il est envisagé de prendre à l’encontre de l’intéressé un refus de séjour.
 
Selon les commissions, la parole est ensuite donnée à l’étranger convoqué, ou à son avocat, ou au président de la commission qui posera un certain nombre de questions afin d’éclairer les membres de la commission. Dans tous les cas, si l’étranger est assisté d’un avocat, ce dernier aura la parole afin d’apporter un autre point de vue sur la situation de son client, en mettant en lumière les éléments nouveaux et / ou les éléments marquant l’insertion personnelle, sociale et professionnelle, ainsi que l’importance des liens privés et familiaux. Il est parfois nécessaire d’apporter un éclairage juridique sur le dossier, les membres de la commission n’étant pas des professionnels du droit.
 
Ces derniers peuvent interroger l’étranger convoqué sur les motivations de son séjour en France, ses conditions de vie, la composition de sa famille, ses relations professionnelles etc… Sa connaissance de la langue française sera toujours vérifiée à cette occasion.
 
4/ Que se passe-t-il après la réunion de la commission du titre de séjour ?
 
A l’issue de la réunion, il n’est pas rare que la commission du titre de séjour rende son avis immédiatement, après quelques minutes de délibération à huis-clos. Certaines commissions ne le rendent toutefois qu’après plusieurs jours. Un procès-verbal est toujours transmis au Préfet, retranscrivant les débats, ainsi que l’avis rendu.
 
L’avis de la commission demeure toujours consultatif ; autrement dit, le préfet n’est jamais obligé de suivre cet avis. Il n’est pas possible de contester l’avis rendu devant le Tribunal Administratif. En revanche, il est parfois utile d’apporter des éléments complémentaires au dossier après un avis négatif et avant toute décision définitive de l’administration préfectorale sur le droit au séjour.

Rédigé par Rachid ABDERREZAK

Historique

<< < 1 2 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.